YOANN RICHOMME Vold

Audacieux et persévérant, Yoann Richomme est un navigateur de 34 ans qui s’est forgé une solide expérience lors de ses 7 saisons sur le Championnat de France Elite de Course au Large en Solitaire, un des circuits les plus exigeants en matière de course au large. Vainqueur de la Solitaire Bompard – Le Figaro 2016, Vice champion de France Elite de Course au large en solitaire à 2 reprises, le navigateur est désireux d’évoluer sur des supports plus puissants et se fixe un nouvel objectif : être au départ du Vendée Globe en 2020.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

UN PALMARÈS À LA HAUTEUR DE SON TALENT

Vainqueur de la Solitaire du Figaro 2016 
2e
du Championnat de France Elite de course au large en solitaire 2016

6 participations à la Solitaire du Figaro
3e du Championnat de France Elite de course au large en solitaire 2015 
2e
de la Transat AG2R La Mondiale (avec Fabien Delahaye) 2014

2e du Championnat de France Elite de Course au Large en solitaire (2013) 
2e
de la Transat Jacques Vabre en Class 40 (2011)

Tour de France à la voile, catégorie étudiants (2003-2005)

UN AMOUREUX DE LA MER

C’est à l’occasion d’une traversée de l’Atlantique en famille, en 2000 que Yoann se découvre une passion pour la voile. Il commence par faire de la croisière en famille, avant de se piquer au jeu de la course au large. En 2003, pendant ses études d’Architecture Navale à Southampton, il monte un projet étudiant sur le Tour de France à la Voile. Manager du projet, skipper et armateur du bateau, Yoann participera ainsi à 4 éditions de ce rendez-vous estival.

Une fois diplômé en 2006, le skipper décide d’intégrer le monde de la course au large, en devenant d’abord préparateur de bateaux de course, côtoyant ainsi de près les skippers et les bateaux. De fil en aiguille, après avoir travaillé pour Charles Caudrelier et Nicolas Lunven, le jeune marin décide de se lancer à son tour dans l’aventure.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA SOLITAIRE DU FIGARO, LE GRAAL DE LA COURSE AU LARGE

En 2010, déterminé à intégrer durablement le circuit Figaro Bénéteau, Yoann décroche un budget de la part de DLBC. Dès ses premiers bords sur le circuit, Yoann réalise quelques coups d’éclats, il remporte la Transmanche et termine 2ème bizuth de la Solitaire du Figaro 2010.

Fière d’avoir vu briller les couleurs de son entreprise, DLBC décide ainsi de renouveler son soutien à Yoann pendant 3 années supplémentaires. Le partenariat se conclut par une belle 4ème place sur la Solitaire du Figaro et un titre de Vice Champion de France de Course au Large en Solitaire.

A la suite de cette belle saison, Yoann remporte la sélection Skipper Macif 2014. Cette prestigieuse sélection a permis à nombre de jeunes talents de prendre leur envol comme François Gabart ou Paul Meilhat.

Avec la Macif, Yoann a pu bénéficier d’un encadrement financier et sportif de haut niveau lui permettant de décrocher d’excellents résultats, 2ème de la transat AG2R LA MONDIALE aux côtés de Fabien Delahaye, et 3e du championnat de France Elite de course au large en solitaire en 2015. Il termine son contrat chez Skipper Macif de la plus belle des manières en remportant La Solitaire du Figaro Bompard 2016 et en terminant 2ème du championnat de France.

LE CIRCUIT IMOCA AVEC LE PROJET VIVO A BEIRA

Sur la saison 2017, Yoann est chef de projet et skipper de l’IMOCA VIVO A BEIRA.

Un projet atypique née d’une belle rencontre entre 2 hommes : Pierre Lacaze, chef d’entreprise de 48 ans, diplômé d’HEC et installé à New York et Yoann Richomme, navigateur professionnel chevronné du circuit Figaro Bénéteau qui rêve d’être au départ du Vendée Globe. L’amateur et le professionnel prendront le départ de la Transat Jacques Vabre le 5 novembre au Havre sous les couleurs de Vivo A Beira. Ils navigueront pour soutenir l’association Brazil Foundation favorisant l’éducation des enfants brésiliens dans les favelas de Rio de Janeiro.

Pour en savoir plus sur le projet Vivo A Beira, rendez-vous sur le site: www.vivoabeira.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

OBJECTIF VENDÉE GLOBE 2020

Le navigateur a désormais un objectif en tête : être au départ du le Vendée Globe en 2020. Le Vendée Globe, surnommé l’Everest des Mers, est une course autour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance qui se déroule tous les quatre ans. 

« Après des années sur le circuit Figaro et ma victoire sur la Solitaire, j’ai envie d’aller plus loin et de me confronter a cet immense défi… »